Menu
Projets

15 juillet 2016
ATELIER SOLARGRAPHIE L'atelier consiste à prendre connaissance du procédé de la solargraphie avec l’artiste Janie Julien-Fort, pour ensuite aller installer, dans les espaces aux abords de l’abri-mobile, des petites caméras qui capteront le mouvement des voitures ou du soleil pendant quelques semaines.
9 juillet 2016
ATELIER DE PERFORMANCES INVISIBLES Découvrez l’approche artistique de Steve Giasson qui vous invite à revisiter ses performances élaborées dans l’arrondissement, près du canal de Lachine.
29 juin 2016
STEFANIE REQUIN TREMBLAY Le projet de poésie ESTHÉTIQUE BUREAUTIQUE, c’est la poésie inspirée du domaine de l’administration. Univers qui se trouve à des kilomètres de mes occupations d’auteure et d’artiste.
25 juin 2016
LANCEMENT - Centre de documentation Le 25 juin prochain à 12h, se tiendra notre lancement de la mini-bibliothèque en plein air.
24 mai 2016
VICTORIA STANTON Vous êtes bienvenus à participer à mon nouveau projet, qui se tiendra sur une période d’un an : L’Édifiante secte de rien (n’)est sacré. Suite à la sélection de ce projet par le centre d'artistes DARE-DARE, dans le cadre de leur programmation ayant pour thème La Société des Rendez-vous, je me rends compte que ce sera une tâche particulièrement difficile : Ne rien faire (paradoxe anticipé).
18 mai 2016
LANCEMENT DE LA PROGRAMMATION DARE-DARE lance sa programmation sous le thème de la "Société des Rendez-vous" le 18 mai prochain pour un 6@9 à la roulotte.
8 mai 2016
SÉANCES d’ENREGISTREMENT de BERCEUSES Afin de recueillir des données sonores pour un projet artistique autour des berceuses, les maîtres berceurs Sarah Dell’Ava et Ilya Krouglikov vous invitent à trois séances de partage au mois de mai.
4 mai 2016
GENEVIÈVE ROUSSEAU DARE-DARE est fier de participer à la Foire d’art alternatif de Sudbury (FAAS) où se retrouveront plus d'une trentaine d'artistes qui occuperont et transformeront un espace public du centre-ville de la capitale du nickel.
25 avril 2016
La confrérie du rêve - Sylvaine Chassay Nous sommes à la recherche de 6 à 8 participants pour créer ce groupuscule qui se rencontrera de manière conviviale quelques fois au mois de juin pour discuter des rêves, pour ensuite se retrouver aux mois d’août et septembre pour les journées de siestes et d’accrochages dans les espaces publics entourant le quartier général de DARE-DARE, près du marché Atwater.
20 avril 2016
ODILE JORON En tant que designer, je fais souvent appel à Google pour trouver des personnages qui seront insérés dans une perspective, c'est-à-dire une vue d’ensemble qui montre un design proposé. Ces personnages ont pour but d’animer ces images et d’indiquer l’échelle.
7 avril 2016
PERFORMANCES INVISIBLES DARE-DARE est très enthousiaste à l’idée de présenter la plus récente création de l’artiste conceptuel Steve Giasson, dans le cadre de son volet « Micro-interventions dans l’espace public ». Ce projet vaste et très ambitieux, intitulé Performances invisibles, s’échelonnera sur une année complète. Au total, plus de 130 performances constitueront celui-ci!
30 mars 2016
TABLE-RONDE Que peuvent ces stratégies de la manœuvre, des signaux faibles de la performance, de la captation des auras invisibles à l’œil nu qui se déploient pourtant dans la rugosité du bruit des chantiers ? De quelle manière l’art trouve-t-il une résonnance profonde dans la matière émotive et rationnelle des résidants, des passants, des inconscients ?
21 mars 2016
ROBERTO SANTAGUIDA Le cinéaste Roberto Santaguida nous propose l’élaboration d’un projet cinématographique où il récupère des correspondances reçues au fil des ans par des amis, lorsqu’il vivait à Verdun il y a quelques années.
10 février 2016
Claire Burelli H41kus se compose de poèmes brefs, soulignant l’imbrication de la culture numérique avec la banalité de la vie.
8 décembre 2015
PERFORMANCES INVISIBLES DARE-DARE est très enthousiaste à l’idée de présenter la plus récente création de l’artiste conceptuel Steve Giasson, dans le cadre de son volet « Micro-interventions dans l’espace public ». Ce projet vaste et très ambitieux, intitulé Performances invisibles, s’échelonnera sur une année complète. Au total, plus de 130 performances constitueront celui-ci!
25 novembre 2015
ALICE FELDT Windswept (Balayé par le vent) est un projet d'écriture en cours qui explore le périple d'une jeune pionnière Transcendantaliste dans l'Ouest américain. L’héroïne est une Diane du désert, rendue forte et sauvage par la beauté sublime du paysage.
19 octobre 2015
2 APPELS À PROPOSITIONS DARE-DARE vous invite à proposer des interventions in socius pour générer des situations et des rencontres; qui s’ancrent dans des lieux divers et des sphères d’activités extra-artistiques. DARE-DARE oriente ainsi sa prochaine programmation autour du social questionnant à travers ce thème l’idée même du centre d’artistes et de son double rôle de repère/repaire ; de lieu de référence et de refuge.
7 octobre 2015
VIVA! ART ACTION La programmation de DARE-DARE pour cette cinquième édition de VIVA! participe à une mise en perspective des enjeux qui préoccupent le centre d'artistes. Depuis sa fondation, DARE-DARE favorise les pratiques multidisciplinaires et réfléchit aux différents contextes de diffusion de l'art dans l'espace public. Fidèle à notre tradition, nous avons donné pour mandat au duo de commissaires invités d'élaborer sa sélection en privilégiant des pratiques qui font résonner ces enjeux.
7 octobre 2015
SYLVIE LAPLANTE "Je me suis mise face à l'espace qui contient le panneau. Des questions ont surgi telles des petites sollicitudes, des défis et propositions de jeu. Cela ressemblait à des débuts de dialogues. Le lieu m'est apparu comme une œuvre formelle, un tout suspendu; le panneau lumineux devenu le cartel qui accompagne une œuvre qui s'expose."
30 septembre 2015
79 contaminations 79 contaminations est une œuvre secrète qui s’est inspirée des films d’espionnage pour développer des stratégies de dissémination d’extraits des Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes. C’est en quelque sorte la première œuvre duo de Catherine Lalonde Massecar et Érick d’Orion. Ils ont combiné autant les approches en art audio, les pratiques en contexte réel et la dramaturgie clandestine pour créer et diffuser une nouvelle trame-ville qui s’éloigne d’un discours populaire et qui rajoute de l’amour dans la trame sociale.