MENU

ACECHANTES

exposition @ Artista x Artista (La Havane, Cuba)

17 octobre 2019 - 24 octobre 2019
Sous-projet de :
14 octobre 2019
ESTELA LÓPEZ SOLÍS

La pratique artistique d'Estela López Solís s'articule autour de la possibilité de dévoiler - sans trahir - des réalités intimes qui nous lient aux autres. Les vies secrètes des êtres et des lieux intéressent l'artiste. En explorant les réalités émotionnelles et les mondes intérieurs qui sous-tendent les apparences, elle cherche à aborder avec son travail ce qui nous constitue et nous relie en tant qu'êtres humains. Dans sa pratique des dernières années, les mots et les textes - compilés à partir de différents types de dialogues, parfois performatifs - passent par diverses techniques et disciplines: art textile, performance, art relationnel, arts graphiques traditionnels et numériques, installation, création audio, dessin, etc. Cela donne lieu à des œuvres qui portent un fardeau disciplinaire et font en même temps partie d'un processus de création interdisciplinaire.

La place centrale que les mots occupent dans la pratique de l'artiste répond en partie au désir de se reconnaître dans la voix des autres. Elle est intéressée par la combinaison de matériaux, d'images et de mots provenant de sources hétérogènes dans ses projets pour ensuite tisser des liens qui deviennent des affiliations insoupçonnées. Cette volonté repose sur la nécessité d'assumer dans son travail la complexité de ce qui nous constitue: diverses généalogies familiales, artistiques et socioculturelles. Cela répond également à l'idée que l'art et la création nous permettent d'engager un dialogue intime avec les autres, nos contemporains, ceux qui nous précèdent et ceux qui viendront.

Acechantes

Les œuvres textiles qu'Estela présente à Artista x Artista sont issues d'un processus initié lors de la performance évolutive Hantises (Asechantes), réalisée dans le cadre de son exposition Susurrantes (Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce, Montréal, 2017).  Lors de cette performance, tout en brodant à la main avec du fil blanc sur des objets textiles ménagers usagés, l’artiste a entamé des discussions avec le public sur les peurs et les angoisses pouvant naître du travail et des impératifs de productivité. Les broderies consistaient en des phrases que les visiteurs avaient énoncées pour exprimer ce genre d’émotions. Ces paroles ont été généreusement données à Estela López par ses interlocuteurs, devenant ainsi la matière première de futures pièces. Ainsi, le matériel textuel rassemblé a donné lieu à plusieurs séries d’œuvres, dont les broderies présentées ici. Intéressée à combiner son travail textile avec l'espace architectural et le mobilier du lieu qui l'accueille, l'artiste aborde le projet d'exposition avec une série d'installations et une intervention contre le mur.


L’exposition Acechantes est tenue dans le cadre du projet Rencontres d’art actuel Montréal ~ Habana Encuentros en arte contemporáneo, grâce à une collaboration entre Artista x Artista et DARE-DARE.

 

Estela López Solís est née en 1978 au Mexique, où elle a étudié les arts visuels. Elle vit et travaille actuellement dans la région des Cantons de l’Est, au Québec où elle demeure depuis 2011. Estela tisse dans son travail des liens qui deviennent des filiations insoupçonnées, en empruntant des images et des paroles provenant de sources hétéroclites. Dès le début de sa carrière, elle s’intéresse aux possibilités formelles, expressives et signifiantes que lui apporte l’exploration de disciplines diverses, entre autres le dessin, la photographie, l’illustration, la vidéo, l’art textile et la performance. Elle cherche à donner une forme visuelle à la vie intime et secrète des êtres, des choses et des lieux. Sa recherche artistique se centre sur le dévoilement de ce qui, échappant aux apparences, nous relie profondément aux autres. 

Son travail a été soutenu par différentes institutions culturelles au Canada, en France et au Mexique. Ses dessins dialoguent avec des textes poétiques dans diverses publications, notamment dans le recueil Pierre Blanche -Poèmes d’Alice de Stéphanie Bolster (Le Noroît, Montréal, 2007) et dans le roman Wigrum de Daniel Canty (La Peuplade, Saguenay, 2011 et Talonbooks, Vancouver, 2013). Ses œuvres ont été diffusées au Mexique, au Québec, en France et aux États-Unis. Elles font partie de diverses collections publiques et privées.

Estela López Solís remercie le Conseil des arts du Canada pour son soutien.

artista_x_artista_logo2.jpg (large - 800 x 800 free)


bande-copie_1_1.jpg (large - 800 x 800 free)


Projets antérieurs


14 octobre 2019
ESTELA LÓPEZ SOLÍS
25 septembre 2019
VIVA! ART ACTION
25 septembre 2019
LA COUR
24 septembre 2019
VICTOR PIVERNO