MENU

DISSONANCE COGNITIVE / COGNITIVE DISSONANCE

Kamissa Ma Koïta

14 juillet 2018 - 15 juillet 2018
Sous-projet de :
15 juillet 2018
AU TRAVERS DE : incursions, gestes et postures
PERFORMANCE : samedi 14 et dimanche 15 juillet, de midi à 16h00
► sur le site de DARE-DARE
Parfois les gens ont des croyances fondamentales extrêmement fortes. Lorsqu'on leur démontre que ces croyances fondamentales sont contredites par de puissants arguments, les gens ne peuvent accepter la nouvelle interprétation que cela doit amener. Cela crée une situation qu'on appelle dissonance cognitive. Parce que c'est d'habitude si important de protéger ses propres croyances fondamentales, ces gens rationaliseront, ignoreront et même nieront tout ce qui peut entrer en contradiction avec leurs croyances fondamentales.
Frantz Fanon, Peau noire, masques blancs, 1952

DISSONANCE COGNITIVE / COGNITIVE DISSONANCE est une œuvre en deux temps: d’abord une installation en espace public, puis le lieu d’une performance de longue durée.

L’œuvre questionne et confronte le public sur leurs privilèges sociaux, sur la représentation des communautés noires dans l’espace public et
 sur les attitudes et le langage qui alimentent et maintiennent ces privilèges. Cette nouvelle proposition de Ma Koïta vise à remettre en question les stéréotypes vis-à-vis des personnes noires et à déconstruire les croyances sociales souvent véhiculées à leur égard. Assise au centre d’une installation de panneaux-miroirs, l’artiste est encerclée, confinée dans ce lieu circonscrit par des inscriptions de phrases, véhiculant stéréotypes et préjugés communément entendus et répertoriées par l’artiste. Elle demeure immobile, dans la durée, coincée dans cet espace social rétréci. Cette install-action se déploie dans un endroit achalandé, fréquenté et traversé par une myriade de gens d’horizons et d’origines diverses, afin d’être la plus visible possible et d’engager le dialogue avec un public élargi. En s’approchant de l’œuvre, afin de déchiffrer les mots et les phrases transcrites par l’artiste, les passants aperçoivent leur propre réflexion à travers les glaces réfléchissantes. Ce reflet croisé qui juxtapose l’image de soi et les préjugés véhiculés lors d’interactions sociales pousse à l’introspection et à la remise en question de nos idées reçues, de nos attentes et de nos présuppositions.


Projets antérieurs


7 juillet 2018
VENTE DE GARAGE
27 juin 2018
LANCEMENT
21 juin 2018
LANCEMENT
17 juin 2018
LANCEMENT