Conformément aux directives de santé publique entourant la prévention de la COVID-19, DARE-DARE se mute en télé-centre d'artistes pour une période indéterminée et ses activités en personne prennent une pause. Contactez-nous par courriel.
MENU

Interstices 4 x 5 à 7

26 février 2003 - 22 mars 2003

Présentations en galerie

En association avec DARE-DARE

Interstices proposait de faire l’expérience de prototypes réalisés par les membres du groupe. Également, Interstices invitait le public à rencontrer les artistes lors de cinq-à-sept qui avaient lieu tous les vendredis durant la période de l'événement.

Interstices est un groupe de recherche formé d'artistes explorant la portée esthétique et poétique des interfaces personne-machine en arts médiatiques. Ce regroupement réalise des projets de création nécessitant l'utilisation, l'adaptation ou la fabrication de dispositifs intégrant la participation du spectateur, en particulier lorsque celle-ci implique le concours explicite du corps. Visitez www.interstices.ca pour tout renseignement supplémentaire.

L’exposition avait lieu du 26 février au 22 mars 2003. Formule de 5@7 chaque vendredi avec les artistes.

26 février au 1er mars 2003 François Quévillon – États et intervalles États et intervalles traite de la perception du changement en explorant l'instabilité de la matière et le phénomène des réactions en chaîne. Cette installation audiovisuelle interactive occupe un couloir à l'intérieur duquel le spectateur est invité à s'introduire afin que ses mouvements et que sa position influencent directement le déroulement des images et la composition de la trame sonore. Les comportements de ce dernier lui sont ainsi réfléchis en lui permettant d'entretenir avec l'œuvre une relation oscillant entre l'action et la contemplation.

5 au 8 mars 2003 Lynn Hughes & Simon Laroche – Perversely Interactive System

Perversely Interactive System propose une rencontre précaire avec un personnage virtuel qui réagit favorablement ou aucunement selon l'état nerveux du spectateur. Cette œuvre comprend une projection vidéo contrôlée par une interface tactile sans fil faisant la lecture en temps réel de la variation de l'excitation ou de l'effort du participant. La pièce propose une situation mettant en scène la chair d'un corps réel et les vacillements d'un corps virtuel.

12 au 15 mars 2003 Adad Hannah – Still

La constante interaction avec la technologie est devenue une chose banale de la vie quotidienne. En appliquant la théorie de Pavlov dans un environnement technologique, ce projet concentre son attention sur notre croissante acceptation de l'autorité des technologies dominantes. Étant donné que le progrès technologique semble s’accélérer constamment, l'artiste a senti un irrésistible désir d’essayer de le ralentir un peu. Cette installation interactive aborde la notion de calme. Elle explore l'interaction consciente ou inconsciente des participants autant entre eux qu'avec l'écran.

Manon De Pauw – Paragraphie

Paragraphie est un dispositif interactif qui n'interprète pas le sens de l'écriture, mais le rythme et la musicalité des gestes du scripteur. Par une amplification du son et une superposition d’images, d’autres traces visuelles et sonores viennent interférer avec celles du participant. Cette situation explore les attitudes physiques et mentales - comme la tension, l’obsession et le repli sur soi - qui accompagnent souvent le travail d’écriture.

19 au 22 mars 2003 beewoo – Habitgram Prototype

Habitgram propose une mise abîme entre le lieu d'exposition, les spectateurs et la projection d'images vidéo. Il s'agit d'un vêtement de surveillance que chacun est invité à enfiler à tour de rôle. À l’intérieur de celui-ci, sont camouflées plusieurs caméras miniatures permettant de capter l'univers immédiat du spectateur et de le démultiplier ensuite par des projections en temps réel sur les murs de la galerie afin de faire expérimenter un nouveau type de point de vue. En portant ainsi l’Habitgram, les spectateurs sont amenés «à revêtir» également le lieu où ils se trouvent.

Alexandre Castonguay et Mathieu Bouchard – GridFlowAtelier: Vendredi 21 mars 2002 de 12h à 19h Performance: 20h

Alexandre Castonguay et Mathieu Bouchard présentent le logiciel GridFlow par le biais d'une performance et d'un atelier. GridFlow est une librairie de traitement multidimensionnel à flot de données spécialisée dans le traitement d'image et de vidéo pour les environnements de programmation d'applications musicales et multimédias Ruby, jMax, et PureData.