Menu

MARION LESSARD

Définitions anagrammatiques

23 mai 2017 - 27 février 2018

Ne nous le cachons pas, notre expérience du monde est fondée sur les définitions. Un chat est un chat, sinon il faut lui trouver un autre nom. Pourtant, bien des ambiguïtés se trament dans cette structure du langage qui identifie choses et idées. C’est dans ces bâillements de l’identification que Marion Lessard a plaisir à jouer.

Dans le projet de longue haleine Le Petit Robert de la langue française 2016, la forme littéraire de l’anagramme est utilisée afin de bouleverser les définitions du dictionnaire, sans qu’il n’y ait de perte ni d’ajout de signe.

D’un mot et de sa définition, Marion Lessard compose l’anagramme poétique d’un autre mot et de sa définition, qui prend alors la place de l’officielle, et ainsi de suite, indéfiniment, dans une longue chaîne de subversion du sens. La visée est poétique et ludique : insérer dans la Référence l’Irrévérence; activer les sens du sens. À l’issue de ce long projet, un nouveau dictionnaire imprimé verra le jour, qui sera pourtant le même (considéré comme la somme de ses lettres).

Dans le cadre de la résidence d’écritures publiques, Marion Lessard propose de poursuivre ce travail de réinvention du dictionnaire en générant 24 définitions anagrammatiques prenant pour objet les éléments de l’environnement immédiat de DARE-DARE, que ceux-ci soient physiques, historiques ou conceptuels.


Marion Lessard sera en résidence à DARE-DARE du 22 mai au 5 juin 2017 et du 6 au 19 novembre 2017.

Une définition anagrammatique différente sera affichée dans la l’enseigne lumineuse de DARE-DARE chaque semaine, durant la période du 21 juin au 12 septembre 2017 et du 6 décembre 2017 au 27 février 2018.


Bio/démarche
Marion Lessard est un collectif composé de Claude Romain, Élisabeth M. Larouine, Jean-Nicolas Léonard, Alice Roussel et Marie Cherbat-Schiller, dont la pratique en littérature, dessin, vidéo, performance, non-intervention et paradoxes s’articule autour d’un axe, poursuit des buts, joue avec des codes et soulève des questions.

www.marionlessard.com


Projets antérieurs


11 mars 2017
SYLVAINE CHASSAY L’artiste réunit des personnes de tout horizon ayant envie de partager leurs rêves au sein d’un petit groupe et de vivre une expérience commune. Qu’il s’agisse de songes, de souhaits, de chimères, d’ambitions, toute forme de rêve est la bienvenue !
8 février 2017
CÉLINE HUYGHEBAERT Mes listes traquent elles aussi l’ordinaire. Mais un ordinaire invisible. Elles donnent une densité aux choses qui ne laissent pas de trace.
22 janvier 2017
JOURNÉE D'ÉTUDE 2017 C’est une tradition chez DARE-DARE de tenir périodiquement une journée d’étude. Ce moment de réflexion collective est l’occasion idéale pour se pencher sur notre mandat afin d’en préciser la spécificité, d’en éclaircir les objectifs et, le cas échéant, de revoir/raffiner/formuler de nouveaux axes de recherche pertinents et actuels.
1er janvier 2017
ROBERTO SANTAGUIDA Le cinéaste Roberto Santaguida nous propose l’élaboration d’un projet cinématographique où il récupère des correspondances reçues au fil des ans par des amis, lorsqu’il vivait à Verdun il y a quelques années.
10 décembre 2016
TABLE RONDE Sylvaine Chassay, Maggy Flynn, Victoria Stanton, Roberto Santaguida et le trio formé d'Ilya Krouglikov, Sarah Dell'Ava et Wolfram Sander sont les artistes de cette programmation 2016-2017. Pour discuter de leur pratique respective, nous avons invité le philosophe Erik Bordeleau qui agira comme modérateur et théoricien des enjeux rencontrés durant la dernière année.
23 novembre 2016
SYLVIE LALIBERTÉ Le tableau jaune déjoue cette idée que tout doit avoir une raison d’être et un fonctionnement aisément identifiable. Parce que l’art est plus libre que prévu, j’aimerais y disposer de simples phrases de tous les jours. Des petits moments en mots.