MENU

Satellite - Tijuana

19 octobre 2011 - 13 novembre 2011
Sous-événements :
24 octobre 2011
TIJUANA
26 octobre 2011
LA FRONTERA
27 octobre 2011
EL MERCADO
28 octobre 2011
INSTANTÁNEAS
29 octobre 2011
ZOMBIE WALK
1er novembre 2011
“SALUD ES BELLEZA”
4 novembre 2011
PROSPECCIÓN
5 novembre 2011
CONSTANZA CAMELO SUAREZ
6 novembre 2011
ADAPTIVE ACTIONS
7 novembre 2011
PERU •EN MASSE•
8 novembre 2011
ADAPTIVE ACTIONS
9 novembre 2011
ADAPTIVE ACTIONS
9 novembre 2011
PERU •EN MASSE•
10 novembre 2011
CONSTANZA CAMELO SUAREZ
10 novembre 2011
ADAPTIVE ACTIONS
11 novembre 2011
COG•NATE COLLECTIVE
12 novembre 2011
ADAPTIVE ACTIONS
13 novembre 2011
PERU •EN MASSE•
13 novembre 2011
ADAPTIVE ACTIONS

À Tijuana, c'est à quelques mètres du poste frontalier de San Ysidro, au sein du Mercado de Artesanías de la Línea (un petit mail commercial), que DARE-DARE a pu amarrer son quartier général; plus spécifiquement dans les bureaux de l'Unión De Yeso Y Plástico CTM (Syndicat des travailleurs du plâtre et du plastique -fabricants/vendeurs de bibelots et souvenirs).

La frontière offre aux artistes un terrain propice à la réflexion sur divers enjeux sociaux et politiques : identités binationales, migration illégale, urbanisme bancal, gentrification, dévitalisation des centres villes et marginalisation des populations défavorisées.

C'est grâce au Cog•nate Collective, un duo d'artistes formé par Amy Sanchez et Misael Diaz, que DARE-DARE a pu amarrer son évènement SATELLITE au Mercado. Cette parcelle de terrain présentait un intérêt particulier pour nous, car elle ouvrait la possibilité de développer des projets artistiques à la frontière en collaboration avec des vendeurs du marché; et mieux encore, de pouvoir réaliser en peu de temps des interventions qui n'auraient pas à impliquer ou dépendre de l'approbation ou du soutien institutionnel et/ou gouvernemental. Finalement, le Mercado de Artesanías de la Línea est une zone libre sur l'un des sites les plus règlementés, patrouillés et contrôlés de la planète.

En s'organisant pour créer un collectif et en se joignant aux grands syndicats comme la CTM (Confedaracion de Trabajadores de Mexico), un groupe d'environ 120 vendeurs a pu acheter aux autorités gouvernementales la petite parcelle de terrain où ils travaillaient. En achetant ce terrain, les vendeurs ont pu se garantir un espace pour établir leurs entreprises dans le site fortement règlementé de la frontière.

Les projets ont été réalisés par Adaptive ActionsConstanza Camelo Suarez, Peru Dyer Jalea et Cog•nate Collective. Ces artistes ont été sélectionnés pour l'excellence de leur pratique et pour leur habileté à concevoir en peu de temps des œuvres éphémères fortes dans l'espace public, à la fois critiques et touchantes. 

SATELLITE est une entreprise extraordinaire de réseautage à travers laquelle à la fois DARE-DARE et les artistes participants ont pu créer des liens professionnels avec des artistes, des institutions et des organismes culturels mexicains et américains : le département d'art visuel de l'Université de Californie à San Diego, l'Instituto Municipal de Arte et Cultura (Baja California), l'Instituto Madre Asunta, le Colegio de la Frontera Norte et le YMCA à Tijuana.

Pendant ce temps, à Montréal, une programmation régulière était mise en relais avec celle diffusée à l'étranger, notamment par le truchement de la soirée festive ORBITE, le 12 novembre à l’Église St-Édouard (en duplex avec TIJUANA). Cet évènement offrait au public montréalais une vitrine exceptionnelle sur l'expérience et les interventions des artistes participants de SATELLITE. Il était également possible de suivre cette grande aventure par le biais du site Web et du blogue qui était mis en ligne à ce moment.

__________________________________

Adaptive Actions

Adaptive Actions (AA) basée à Montréal et amorcée à Londres en 2007 par Jean-François Prost œuvre activement à la création d’une banque en ligne d'interventions urbaines (www.adaptiveactions.net). Par son invitation ouverte à participer, AA devient un cercle de réflexion, générant diverses plateformes en vue d’apporter des changements dans l’environnement urbain. Le laboratoire Adaptive Actions soutient les causes minoritaires et fait connaître les attitudes de vie urbaines alternatives, les contre-conduites et les créations artistiques citadines au travers desquelles l’imaginaire et la création personnelle influent sur le quotidien. AA se donne pour mission de divulguer des actions existantes et de susciter la réalisation de nouvelles activités créatives d’adaptation de l’espace urbain. La plateforme AA est un mélange incongru d’actions implicites ou explicites, temporaires ou d’une durée indéterminée, spontanées ou parfois plus complexes. Adaptive Actions (AA) fonctionne comme un dépôt d’actions à source ouverte. Il suggère des itérations et des opérations transversales, de nouvelles formes de connexions et de relationalités. AA invite à la résistance créative par l’activation de divers modèles d’adaptation. À travers divers ateliers, la production de publications, les participants mettent en lumière les contraintes principales auxquelles ils ont eu à faire face et les stratégies utilisées pour reconfigurer ces dernières, de manière à ce qu’elles deviennent des moteurs de création, des points de fascination et d’activation micropolitique.

  

Constanza Camelo Suarez

Constanza Camelo Suarez est artiste et s’intéresse à la théorisation et à la diffusion de l’art expérimental. Sa pratique en art matérialise des occupations territoriales véhiculées par le corps lors d'interventions performatives. Le corps, objet et sujet en action, explore divers dispositifs transdisciplinaires opérés lors de cohabitations éphémères d'espaces publics et privés. Le corps se déplace dans des non-lieux réactivant leur sens contextuel de manière in situ. L'union des émergences de l'espace, de l'objet et de l'action vise à bouleverser des situations où le poétique et le politique s'influencent. Également, Constanza Camelo détient un doctorat en Études et pratiques des arts (UQAM) et travaille comme professeure en arts interdisciplinaires à l’Université du Québec à Chicoutimi. Elle a publié des textes sur l’art in situ et la performance ainsi que sur des problématiques rattachées à la création en art en contexte de migration et d’interculturalité. En tant que commissaire indépendante, elle a organisé des rencontres théoriques et des échanges artistiques entre le Canada et l’Amérique Latine. Constanza Camelo est cofondatrice du collectif We are not Speedy Gonzales et chercheuse membre du CELAT. Elle fait partie du conseil d’administration du centre d’artistes Le Lobe.

 

PERU143 (Peru Dyer Jalea)

Formé à la fois à l'art traditionnel et numérique, PERU143 a trouvé sa vocation de muraliste et de graphiste au fil de ses 20 années à peindre des graffitis. Tout en se distanciant des étiquettes et des limites, il continue d'explorer son imagination à travers différents médiums. En quête d'inspiration à travers ses voyages; son travail récent explore le thème du foyer et de la demeure. Pour PERU143, l'imagination n'est pas simplement un lieu de fantaisie, mais une expression de notre connexion intérieure entre nous et avec notre environnement. L'imagerie caractéristique de cet artiste puise certaines de ses références dans le patrimoine culturel de diverses civilisations précolombiennes (Aztèque, Maya, Inca). Totems, figures mythologiques, hybrides humain-animal, cités imaginaires composites, architectures proliférantes forment son univers graphique. En représentant les fruits de sa propre imagination, l'art de PERU143 cherche à nous rappeler la joie instinctive et légère que nous éprouvons tous en rencontrant le monde qui nous entoure.

Cog•nate Collective

Cog•nate Collective (un duo formé par Amy Sanchez et Misael Diaz) développe des projets de recherche, des interventions publiques et des programmes pédagogiques expérimentaux en collaboration avec les communautés de la région frontalière, entre les États-Unis et le Mexique. Depuis qu'ils ont commencé leur travail en 2010, leur pratique remet en question l'évolution de la frontière, une division qui est éliminée par les politiques économiques néolibérales tout en étant renforcée par des politiques qui augmentent sa militarisation - traçant les effets collatéraux de cette incongruité communautés de migrants des deux côtés de la frontière. En conséquence, leurs projets traitent des questions de migration, des économies informelles et de la construction d'identités collectives à travers la consommation culturelle; en proposant que la frontière existe non seulement (et ne devrait pas exister) comme une ligne de démarcation, mais aussi comme une région qui se dilate et se contracte avec le mouvement des personnes et des objets.  Le collectif travaille actuellement entre Mexicali et Tijuana (au Mexique) et Santa Ana et Los Angeles (en Californie).

 


Projets antérieurs


1er octobre 2011
VIVA! ART ACTION
23 septembre 2011
Satellite - Détroit
5 août 2011
GRAF' Roulotte
2 juin 2011
Dominique Sirois