MENU

DARE-DARE, institution instituante?

Atelier réflexif avec Camille Richard

17 février 2024

Événement de clôture de la micro-résidence de Camille Richard à la HALTE de DARE-DARE

Samedi 17 février 2024, 13 h - 15 h 
2515 rue Delisle, local 311, Montréal

Dans le cadre de sa micro-résidence à la HALTE, la chercheure Camille Richard s’est concentrée sur la définition du concept d’institution instituante ; une institution culturelle conçue comme une praxis où le pouvoir du savoir réside dans sa collectivité et son accessibilité. Afin de tenter de lier la théorie à la pratique, DARE-DARE a été son étude de cas et plus spécifiquement elle a analysé le projet DIS/LOCATION afin de réfléchir à un espace alternatif à l’université où du savoir se crée. 

Lors de l’atelier DARE-DARE, institution instituante ? elle souhaite réfléchir en groupe à nos rapports entre l’espace (institutionnel, naturel et intime), les corps (non-)humains et la production de savoirs. Par le biais de moments de lectures ainsi que de mise en communs d’idées et de questionnements, l’atelier se veut une brèche pour imaginer des lieux utopiques ou réels dans lesquels il possible de développer ensemble nos pensées de manière libre et créative. 

L’atelier est d’une durée approximative de deux heures.

Aucune expérience n’est requise.

Les échanges auront lieu en français, mais il est souhaitable d’être capable de
lire en anglais.

** Attention, les places sont limitées! Pour participer, veuillez écrire à comm@dare-dare.org

Camille Richard est une auteure et chercheure indépendante qui partage sa vie entre Tiohtià:ke/Montréal et le Wolastokuk/Saint-Jean-Port-Joli. Ses recherches portent sur des pratiques artistiques, curatoriales ou institutionnelles conceptuelles et contextuelles qui redéfinissent les paramètres d’exposition puis développent des méthodologies alternatives de production ainsi que de transmission de savoirs. 

Détentrice d’une maîtrise en histoire de l’art à l’Université du Québec à Montréal, ses plus récents projets curatoriaux incluent Nos corps ont leurs raisons qu’il nous faut comprendre (Galerie de l’Université de Montréal, 2021), Champ liminal (Espace parenthèses, Manif d’art 10, 2022), et Fragments (Musée d’art contemporain de Baie Saint-Paul, 2022). Depuis 2021, elle assure la direction générale et artistique d’Est-Nord-Est.


Projets antérieurs


23 janvier 2024
Offre d'emploi
9 décembre 2023
Lire entre les lignes
2 décembre 2023
DARE-DARE TOUSKI
21 novembre 2023
Appel à projets 2024-2026





.